mardi 23 octobre 2018

A Koulouba, siège du palais présidentiel, on ne parle  plus que de ça.

La campagne, Boua Ka Bla "le Père doit laisser" menée depuis de longue date par le porte-parole du collectif pour la défense de la République, Ras Bath, a donc payé.Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita lâche du lest. Il renonce à briguer un second mandat. L'information a été rapportée par plusieurs sources concordantes.  

P A

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle